Pages

17 mai 2013

Le Second Souffle

Le Second Souffle, suivi du Diable gardien. De Philippe pozzo di Borgo





* Quatrième de couverture : 

Il est insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal, inconstant, humain. Sans lui, je serais mort de décomposition. Abdel m'a soigné sans discontinuité, comme si j'étais un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent, pendant toutes mes absences, il m'a délivré quand j'étais prisonnier, protégé quand j'étais faible. il m'a fait rire quand je craquais. Il est mon diable gardien.

* Mon avis : 

J'avais déjà été très touché par le film, "Intouchable", et j'ai même pleuré devant tellement l'histoire est touchante. C'est pour cette raison que j'ai voulu lire le livre et je ne regrette absolument pas. Pour cette lecture, je n'ai pas versé ma petite larme et sa aurait pu arriver.

On commence avec une très belle histoire d'amour entre Philippe et Béatrice. L'amour dont tout le monde rêve, ils sont beaux, ils s'aiment, ils sont des enfants et sont heureux. Malheureusement, elle est malade et lui devient tétraplégique, tout bascule, c'est l'enfer. Mais ils se battent l'un pour l'autre c'est cela qui est le plus beau, c'est ce qui m'a touché le plus dans ce roman. J'avais l'impression de les voir en face de moi, de les connaître, de leur parler et de voir leur bonheur et malheur.

Ce livre est en deux parties puisque Philippe Pozzo di Borgo avait déjà écrit la première partie ou il raconte sa vie, puis la deuxième c'est grâce à son éditeur et aux réalisateurs d'Intouchable, qu'elle est là ! Et cette deuxième partie est faite de rebondissements, de prise de conscience vis à vis de ces personnes ayant un problème moteur ou bien psychologique, les handicapés. On ne se rend pas compte de ce qu'ils vivent, et Philippe nous montre bien ce qu'il ressent, ce qu'il vit, ces douleurs mais aussi sa joie quand il est avec Abdel, qui essaye de le faire rire, qui le désespère parfois et même pire.

Je lis très rarement voire jamais d'histoire vraie, et je crois que cette histoire est celle qui m'a le plus touché, par rapport à ce qu'il a vécu, l'histoire de sa famille, son goût pour l'art et la musique classique, mais j'ai surtout adoré le fait qu'il ait choisi Abdel pour l'aider dans son quotidien, alors qu'il aurait pu prendre quelqu'un de complètement coincé comme on le voit dans le film.

L'auteur a une très belle écriture, un peu philosophique parfois mais très facile à comprendre. J'ai été conquis par sa manière d'écrire, par son talent d'écriture, c'est beau, je ne sais pas comment décrire ce que j'ai ressenti face à son écriture, elle est tout bonnement magnifique, et c'est la première fois que je vois une écriture comme cela. Une écriture sincère, belle et qui donne envie d'en savoir plus.

Ce livre ne raconte pas ce qu'il y a dans le film, on retrouve certaines chose mais ce livre est tout d'abord l'histoire de Philippe, sa vie avec Béatrice, sa vie de tétraplégique, mais aussi les liens avec Abdel.

* Conclusion : 

Alors, si vous avez vu le film, lisez le livre, c'est très touchant, et pour les plus sensible, sortez les mouchoirs ^^. Et donnez-moi votre avis, bien sûr !!!

7 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu le film et je ne pense pas le voir. Le livre aussi ne me tente pas des masses. Faut voir... :) !!!

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai vu le film 3 fois, alors pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré le film, et le livre est dans ma wishlist depuis un moment, alors il faut vite que je me l'achète s'il est aussi bon que le film :)

    RépondreSupprimer
  4. j'ai vu le film qui m'a beaucoup touché. le livre me tente mais pour plus tard

    RépondreSupprimer
  5. Le film est tellement bien et si touchant, que lire le livre me paraît être une excellente idée :) Très belle chronique !!

    RépondreSupprimer
  6. Tu sais déjà mon avis sur ce livre ^^
    Mais il ne m'intéresse pas tellement que ça, vue que le film ne m'a pas emballé !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vu le film ! C'est un bon film, plein de bons sentiments mais je ne pense pas lire le livre !

    RépondreSupprimer