Pages

03 octobre 2013

Le Livre de Saskia

Le Livre de Saskia
de Marie Pavlenko




* Quatrième de couverture : 

Saskia fête ses dix-huit ans et s'apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires.
Ordinaire, vraiment ?

Si c'était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ?
Quel secret recèle la pierre qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a été trouvée aux portes d'un orphelinat, bébé ?
Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?
Peu à peu, Saskia plonge au cœur d'un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes.
La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l'existence ...

* Mon avis : 

Ce livre est un très bon roman. Le côté fantastique est quelque chose que je n'ai jamais vu dans un autre livre, et c'est ce côté là que j'aime beaucoup car c'est très original !!

Le personnage de Saskia est très gentille, un peu naïve, et qui a du mal avec le surnaturel. Elle a une histoire assez triste et elle est très touchante ! Elle se fait rapidement des amis, et s'emporte très vite quand quelque chose ne lui plaît pas.
Ensuite il y a Tod, que j'ai beaucoup aimé, car il est très sûr de lui, il est rassurant et il doit être craquant (lol). Et Mara, qui est en cours avec Saskia, et qui est à mon goût trop mystérieuse et trop impulsive !!

Le monde extraordinaire réunit Gardien et Faucheur, et Saskia se retrouve au milieu de tout ça !

C'est une jeune fille de 18 ans qui vit avec sa mère adoptive, et qui est complètement perdue. Elle se pose beaucoup de questions par la suite sur ses vrais parents.

Dans ce roman, l'histoire n'est pas toujours belle, mais elle est prenante et on a envie d'en savoir encore plus quand on commence à le lire. Le personnage et son histoire est touchante, et on s'accroche à elle de plus en plus au cours de l'histoire.

Marie Pavlenko a réussi à trouver un monde imaginaire hors du commun, un monde imaginaire, et quand on lit son livre, on a l'impression de vivre dans ce monde. Qui nous dit que les enkidars n'existent pas réellement ? On ne le saura jamais !

* Conclusion : 

Très beau tome. Et je crois que c'est un coup de cœur ! Je suis en pleine lecture du tome 2.

2 commentaires:

  1. déjà au tome 2 tu vas dévoré la série oui histoire très touchante et pour une fois on nous raconte et fait vivre sa tristesse dans le réel et je dirai même que je trouve rare le roman français de ce genre qui font vivre leur histoire en france

    RépondreSupprimer