Pages

06 octobre 2014

Le temps d'un Naufrage

Le temps d'un Naufrage
de Geneviève Couillard.





* Quatrième de couverture : 


François Dupuy, jeune capitaine d'un bateau de ravitaillement sillonnant le fleuve St-Laurent à l'époque de la Nouvelle-France, se retrouve naufragé sur une île déserte à la suite d'une terrible tempête. Se remettant de cette épreuve, il rencontre Manuela, une jeune Espagnole, elle aussi naufragée et seule survivante de L'ESPERANZA.
Ensemble, ils vivront des émotions palpitantes telles que la peur et la joie en passant par la tristesse et l'amour...
Lors de ce séjour imprévu, ils seront témoins d'un meurtre crapuleux et poursuivis par les assassins. Heureusement, Florent Thibault, dit le P'tit, deviendra un allié important pour eux. 


* Mon avis : 


Ce livre d'auteur québécoise est une superbe découverte ! Il est plein d'émotions, d'aventures et de romantisme.

Les personnages sont très attendrissants. François fait tout pour comprendre Manuela alors qu'elle ne parle que l'espagnol et lui seulement le français. Ils sont très touchants tous les deux et c'est ce qui fait que cette histoire est fabuleuse car malgré tous les rebondissements, ils s'aiment toujours autant et ils font tout pour être ensemble. 

Certains pourraient penser que c'est juste une histoire à l'eau de rose en le lisant, bourrée de romantisme et qui n'en finit pas mais ce n'est pas le cas. Cette histoire est fabuleuse. Elle vous transporte dans un autre univers, celui de la Nouvelle-France, à Québec, où deux naufragés, un homme et une femme, se retrouvent sur une même île et que depuis leur histoire d'amour ne s'arrêtera plus. 

Manuela est une femme très attachante. Elle est très attentionnée et très dévouée à l'homme qu'elle rencontre puis qu'elle apprend à connaître et qu'elle aime. Mais elle est aussi très dévouée à la famille de François qui l'a accueilli comme étant une bénédiction car elle ramène François, présumé mort, et qu'il est amoureux et heureux, ce qui est le plus beau des cadeaux pour ses parents. 

L'histoire du naufrage était très bien décrite et on comprend réellement que cela était très dur pour eux deux de se retrouver sur cette île.

L'auteur, Geneviève Couillard, a très bien su retranscrire les sentiments de chacun des personnages que ce soit les personnages principaux, François et Manuela où encore la famille de François ainsi que toutes les personnes qui ont aidé à arrêter le meurtrier.

D'ailleurs, j'ai adoré le lien entre la famille de François et Manuela. Cette famille est très soudée et cela renforce ce récit dans le cadre de l'enquête organisée par le père de François.

Il y a des moments extrêmement touchants que ce soit de tristesse ou de joie. J'ai même failli avoir les larmes aux yeux pour certains.

La fin est synonyme de Happy End, comme on aurait pu s'en douter mais il ne ressemble à aucun de ce que j'ai pu lire auparavant.


* Conclusion : 


Si vous ne connaissez pas encore, allez-y lancez-vous dans cette histoire car ce sont souvent les auteurs peu connus qui font les meilleurs livres ou en tout cas ceux qui vous touchent le plus. Et qui sait peut-être un concours plus tard avec ce livre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire