Pages

17 mai 2016

The Mortual Instruments, tome 1 : La cité des ténèbres.

La cité des ténèbres
de Cassandra Clare


*Quatrième de couverture : 

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! 
Mais le pire reste à venir ... Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombre... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

*Mon avis : 

Je connaissais cette histoire par le biais du film tout du moins je pensais la connaître car dans le livre c'est assez différent.

J'ai adoré suivre les aventures de Clary, Jace, Isabelle et son frère ainsi que Simon, l'humain de l'histoire.

Clary sait toujours ce qu'elle veut, elle est obstinée et très courageuse. Elle est combative et se bat très bien quand elle est face à des vampires ou d'autres créatures paranormales. 

L'amour est assez présent dans ce premier tome, que ce soit entre amis, parents et enfants ou des amours impossibles. C'était très intéressant de voir ces différents liens.

J'adore le côté fantastique avec les différentes créatures présentes : vampires, loup garous, damnés, et chasseurs d'ombres.

Jace est quelqu'un de très intéressant car il est fort physiquement et mentalement même s'il peut être sensible parfois. Il a aussi un passé très complexe dont il ne sait pas toute la vérité et dont nous en apprenons au fur et à mesure que nous avançons dans l'histoire.

Clary en apprendra également beaucoup sur sa famille et ses origines. Cela changera sa vie à jamais.

Il y a beaucoup d'actions et de réflexions dans cet ouvrage sur ce qui va se passer par la suite et cela jusqu'à la fin du roman.

Le mot de la fin : 

Très bon premier tome.

1 commentaire:

  1. Je ne pense pas que je lirai cette série un jour parce que trop de tomes et parce que trop vu partout mais c'est un joli avis que tu nous donnes là.

    RépondreSupprimer